Rentrée littéraire 2017

Sélection du Prix Jean Giono 2017

Cliquez pour agrandir

Couverture du livre Mille ans après la guerreMille ans après la guerre

Éditions Les Escales

 

Medianoche, un Bartleby espagnol.
La guerre civile et les années de franquisme vues d’en bas, du côté des vaincus, par l’œil d’un paysan, un quasi illettré, qui n’a jamais rien possédé, pas même son nom. Il restera sobriqué Medianoche.
Guerre oubliée, avalée, comme le village de Montepalomas, enseveli sous les eaux d’un barrage. Du lac, remonteront les alluvions de la mémoire. Mille ans après la guerre.
L’éveil d’un homme qui s’était contenté de survivre et qui se tient désormais aux confins de sa vie, à la pointe de tous ses échecs. Un pauvre type, que l’existence, la brutalité de la guerre et l’hypocrisie de la dictature, ont forcé à se barricader au fond de lui-même, et qui tentera, dans cette terre où rôdent encore des haines vieilles de plus d’un demi siècle, de trouver une voie vers la rédemption.

 

 

Prochains événements

Devanture de la Librairie de l'Hôtel-de-Ville - BronLibrairie de l'Hôtel-de-Ville
Bron (69)

Vendredi 17 novembre 2017
à 18h30

 

Affiche de La Fabrique de l'écrivainLa Fabrique de l'écrivain

Cycle proposé par l'ARALD et la BM de Lyon
Entretien avec Virginie Ollagnier

Mardi 21 novembre 2017 à 18h30

Amphithéâtre, Bibliothèque de la Part-Dieu
30 boulevard Vivier-Merle
69003 Lyon

Site: La Fabrique de l'écrivain

 

 

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Le châtiment des goyavesLe châtiment des goyaves et autres nouvelles

Éditions Dialogues

 

L’Orient ne fait plus rêver. Les montgolfières de l’idéal retombent en lambeaux sur le désert, pas même ourlé de dunes, mais terre battue, waste land, tarmac d’opérations militaires.
Loin du romantisme de la littérature orientaliste, l’Orient créé par l’Occident, ces nouvelles s’attachent non au rêve sur l’Orient mais aux rêves des orientaux.
Voici sept histoires de rêveurs, d’idéalistes, de fils de la lune, qui font communiquer en profondeur plusieurs pays du Moyen Orient, comme de secrètes nappes phréatiques. Des rives du Nil où un vieux Saoudien veut reconstruire la villa mythique de son enfance, alors qu’ une jeune pasionaria s’insurge sur la place Tahrir; à l’Arabie avec Khaled, l’ingénu qui rêve de pureté sous le goyavier, tandis que les femmes rêvent de liberté; aux contreforts du Yémen où une villageoise découvre son destin dans les ruines de la ville de la reine de Saba; jusqu’à la quête folle de Hakem, l’historien égyptien qui traverse l’Irak en flammes à la recherche de l’ancienne secte des adorateurs du diable: les Yézidis.
Du quotidien faire surgir la cocasserie et l’étrangeté. A travers les disparités du monde arabe, toucher l’âme des hommes qui est une et toujours nourrie de l’éternelle Illusion qui fait vivre.

 

Presse

Le Temps - Octobre 2017

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
et sur la croix en bas à droite pour zoomer

Article paru dans Le Temps

 

 

Biographie

Carine fernandez en exil ou en cavale?

Cliquer pour agrandir

Carine Fernandez à 3 ansJe suis née dans la région lyonnaise, fille de réfugié, mon père républicain espagnol avait demandé l'asile politique en France. L'ambiance familiale chez ces victimes de la dictature franquiste n'est ni libérale ni libertaire, mais excessivement puritaine et répressive, qu'on se souvienne de la claustration délétère de La maison de Bernarda de Garcia Lorca. Rien d'autre à faire que lire et courir les bois à défaut de courir les garçons.
Je m'évade à 16 ans pour m'enfuir au Moyen Orient avec un étudiant saoudien: noces de sable. La petite mariée n'a pas fini sa classe de seconde, elle n'a pas un sou en poche, n'a jamais pris l'avion,son ignorance du monde est ahurissante, mais rien ne lui fait peur. Elle a seize ans. Au fond de la valise., Rimbaud et Cendrars en guise de viatique. (...)

 

 

Cliquer pour continuer...

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2