Parution Mai 2018

Couverture du livre Les routes prémonitoires

Les routes prémonitoires,
poèmes de la route.
Itinéraire poétique:
de l'ivresse de la fugue
à la tentation du retour.
En 2019 Carine Fernandez sera marraine
du printemps des poètes.
"Festival Magnifique printemps".
Éditions La passe du vent

Mille ans après la guerre

Prix Henri de Régnier de l'Académie française
Prix International Des racines et des mots
Prix Lettres Frontières
Prix Romangier
Prix Lire Elire

 

Couverture du livre Un jardin au désert

Une folle fresque familiale en Arabie saoudite.
C’est une histoire de sable, d’humains condamnés au sable, à la poussière, dans un pays assiégé par les sables. C’est une histoire au désert. Un désert plein. Avec des vivants innombrables aux arêtes tranchantes, des vivants acharnés. Une histoire de souffles dans des chairs. Une histoire de famille, les Bahahmar, liés par le sang, l’argent et le secret dans une Arabie Saoudite en ébullition où les femmes frappent obstinément à la porte de la liberté.

Éditions Les Escales

 

 

 

Logo de LibérationCarine Fernandez : Désert de bonne aventure

A Riyad, cheikh Talal est considéré comme un vieil excentrique. Riche, respectable et respecté mais excentrique. La preuve, délaissant son immense palais au confort clinquant, il s’est isolé depuis quelques mois dans la palmeraie de Diriyah qui abrite les ruines du palais royal, le berceau des Saoud. Là, il vit tel un ermite dans un logement modeste, à même le sol. Là, il médite en arrosant ses carrés de luzerne et en regardant comment la terre boit l’eau. Là, il se repose de ses épouses, et notamment de la dernière, Loulwa, qui lui pompe ce qui lui reste d’énergie, et surtout de ses fils qui ne l’ont jamais intéressé.

Lire l'article...